Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

 ZEPHYR ~ I would rather be ashes than dust

▲ PUMPED UP KICKS ::  :: Nous sommes ce que nous choississons d'être :: validées
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMar 12 Fév - 21:37

Les supervillains, featuring Tom Hiddleston
Davis Zéphyr Faust
Ether immense, vents à l’aile rapide, sources des fleuves, flots de la mer, innombrables et murmurants, terre ! mère commune de tous les êtres, et toi, Soleil, à l’œil de qui rien n’est cahcé, je vous atteste : voyez comment les dieux traitent un dieu ; à quelles déchirantes tortures je suis en proie. Quand doit se lever le jour qui terminera ce supplice ? Que dis-je ? Je prévois tout ce qui doit être : rien d’imprévu ne peut m’arriver. Subissons courageusement l’arrêt du destin ; ne luttons point contre la force de la nécessité, que nous savons invincible. Malheureux ! C’est pour avoir favorisé de mes dons les mortels, que je suis attaché à ces longs tourments. J’ai ravi au ciel, j’ai apporté sur la terre une étincelle de ce feu. Voilà le crime que j’expie.


▬ WELCOME DUDE !
NOM ▲ Davis - PRENOM(S) ▲ Zéphyr, tout simplement parce qu’il en aimait la consonance, et Faust, car comme lui il vendit son âme au Diable. Son véritable prénom est depuis longtemps enfoui sous les cendres de son ancien foyer - AGE ▲ 32 ans - DATE ET LIEU DE NAISSANCE ▲ Sa carte d’identité indique qu’il est né le 29 septembre. En réalité il vint au monde lors d’une belle journée d’été, le 12 juillet, à Oxford - NATIONALITE ▲ Bien que né en Angleterre, ses papiers (totalement falsifiés) lui confèrent la nationalité américaine. Il serait dommage qu’un de ses plans machiavéliques soit interrompu par des problèmes de Visa - SEXUALITE ▲ Qui est-il pour juger de la qualité d’un être par son sexe ? Homme ou femme, cela ne revête point d’importance à ses yeux - STATUT MARITAL ▲ Peu de choses parviennent à retenir son attention plus de quelques instants, et il en est de même pour les êtres humains. Sa passion brûle avec vigueur le temps d’une aventure, mais une fois le feu éteint, il ne lui reste plus que la froide solitude - EMPLOI, ETUDES ▲ Zéphyr n’a jamais eu l’occasion de terminer le collège, bien que ses papiers l’indiquent comme ancien élève d’un lycée de province. Toutefois il a réussi à ouvrir le Faust's cafe, ayant accumulé de l’expérience (et de l'argent) par ses voyages - POUVOIR(S) ▲ Le feu. Voilà son pouvoir. Il le crée et le contrôle, peut enflammer ses doigts comme ses cheveux… Quand il se maîtrise. Zéphyr ne possède pas le calme ou la sagesse que nécessite le contrôle d’un élément si volatil. Il parvient le plus souvent à faire ce qu’il souhaite, mais passez votre chemin lorsque la rage le domine. Le jeune homme est aussi insensible à la morsure du feu, aux fortes chaleurs ou à la sécheresse. Il peut donc enflammer son corps entier… à condition d’avoir des habits de rechange à proximité. Il boit peu et se sent le plus à l’aise dans le désert. Par conséquent, il nécessite moins d’oxygène qu’un être lambda pour survivre, sans quoi il mourrait dans les incendies qu’il provoque. Ses capacités physiques sont donc légèrement supérieures à la normale, ses muscles nécessitant moins d’oxygène pour fonctionner. Pour être plus précis, Zéphyr ne crée pas le feu à partir de rien, mais en exerçant inconsciemment un contrôle sur les éléments nécessaires à une combustion : combustible, énergie (chaleur) et oxygène. Il est en effet capable de rendre quasiment toute matière combustible, et d'augmenter (ou diminuer) la présence d'oxygène dans l'air. Il peut donc changer la température d'une pièce ou la vider d'oxygène, bien que ce sont les aspects de son pouvoir qu'il maîtrise le moins bien, les ayant longtemps utilisé sans s'en rendre compte. Augmenter l'oxygène ou la température ne sont pas un souci, puisqu'ils vont dans le sens du feu, mais l'inverse lui pose encore des problèmes. En contrepartie du feu, l’eau l’incommode fortement, et il déteste par-dessus tout les trajets en bateau. - COSTUME ▲ Voilà bien ce qu’il déteste le plus dans le fait d’être un super-quelque chose. Il a donc choisi le costume le plus sobre possible. Lorsqu’il se manifeste sous son identité secrète, vous le verrez donc vêtu d’une combinaison noire aux reflets rouges, spécialement fabriqué d’un matériel quasi inflammable. Son masque est blanc, et couvre quasiment tout son visage. Seul extravagance de son costume : une flamme commençant dans le bas de son dos et remontant sur le devant de son torse.
QUE PENSEZ-VOUS DE GOTHAM CITY ? Gotham City est le paradis et l'enfer se chamaillant éternellement un terrain de jeu. Les humains pensent que les supervilains sont cet enfer, mais il en est bien autrement. Les superhéros sont une gangrène, une vermine qu'il faut éliminer. Ils font croire aux hommes qu'ils peuvent les sauver, qu'ils sont des êtres à aduler et vénérer. Mais la réalité est tout autre. Quel meilleur endroit que Gotham city, repère de tellement de héros, pour prouver à tous ces humains leur erreur ? Et s'il faut faire triompher le chaos pour cela, ainsi soit-il.

EN QUOI LE FAIT D'ÊTRE UN SUPERHEROS / SUPERVILAINS A CHANGÉ VOTRE VIE ? Rien, si ce n'est devoir porter un costume ridicule pour accomplir ses méfaits. Ce n'est pas devenir supervilain qui a changé la vie de Zéphyr, mais les bouleversements de son existence qui l'ont amené à ce choix. Sans doute peut-il utiliser plus ouvertement ses pouvoirs, et sans doute devenir Prométhée lui a-t-il apporté de nombreux ennemis. Mais cela lui a surtout apporté les armes nécessaires pour tenter de rétablir un monde sans héros, un monde de chaos peut-être, mais enfin conforme à cette réalité : chacun doit se battre pour survivre, chacun doit lutter, chaque jour de son existence, et les héros ne changeront jamais quoi que ce soit à cela.

SI VOUS AURIEZ LA POSSIBILITE DE CHANGER UNE CHOSE, CE SERAIT QUOI ? Si vous lui posiez la question aujourd'hui, il vous rirait au nez. A quoi bon espérer changer le passé ? Mieux valait se concentrer sur le futur, travailler avec ce qu'il possédait maintenant pour faire ce qu'il souhaitait de son existence. Personne d'autre que lui ne va prendre sa vie en main, personne ne viendra le sauver. C'était vrai il y a 21 ans, et c'est encore plus vrai maintenant qu'il est un "méchant". Toutefois, s'il se montrait sincère (ce qui n'arrivera jamais, soyons bien clairs), il répondrait qu'il sauverait sa mère. Il voudrait revenir à ce jour, des années auparavant, où son père se détourna et son innocence se brisa.

▬ WHAT'UP MAN ?
PRENOM / PSEUDO ▲ Lime - AGE ▲ 20 ans - SCENARIO / PREDEFINIS ▲ Tout inventééééé - COMMENT TROUVEZ VOUS LE FORUM ? ▲ Génialissime ! Cela faisait des semaines que je cherchais un forum pour me remettre au rp, et quand j'ai découvert celui-ci, j'ai su que je l'avais trouvé ! - COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? ▲ Par bazzart - FREQUENCE DE CONNEXION▲ Je passerai probablement tous les jours, mais pour répondre ce sera fonction de mon temps libre et de l'inspiration - PETIT MOT POUR LA FIN ▲ Mouaha, vous avez vu tous les supervilains qui arrivent en même temps ? Vous allez tous mouriiiiiiir -


_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac


Dernière édition par Zéphyr F. Davis le Dim 17 Fév - 13:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMar 12 Fév - 21:39

A great flame follows a little spark.
Cela n’aurait jamais dû arriver… Comment cela avait-il pu arriver ? Non, c’était un rêve, un cauchemar si horrifiant que son esprit ne parvenait à s’y arracher. Chaque seconde de la nuit passée se rejouait éternellement dans sa tête, tel un mantra sans fin dont chaque mot le rapprochait de l’hystérie. Ni le froid, ni la pluie ne parvenaient à le sortir de son hébétude. Comment auraient-ils pu ? Sa mère était morte, et son père, ce héros, l’avait laissée brûler. A jamais il se souviendrait du regard horrifié de son père à la vue du corps ensanglanté de sa mère s’écroulant sur le sol, et jamais il ne lui pardonnerait d’avoir choisi son rôle de héros plutôt que celui de mari. Il avait revêtu son costume, courut sauver d’autres innocents, tel le flamboyant sauveur qu’il prétendait être, et laisser son épouse et l’innocence de son fils se faner derrière lui. Le reste de la nuit n’était pour le garçon de onze ans que cris et hurlements assourdis par la brume rougeâtre de sa rage. Il brûlait de haine et de désespoir, et le monde avait brûlé avec lui. Il avait hurlé, et hurlé, jusqu’à ce que le rugissement des flammes couvrît le son brisé de sa voix. Rien n’aurait pu l’arrêter, pas même la vision du cadavre de sa mère englouti par le feu.

Dorian n’aurait su dire comment il était parvenu dans cette ruelle, les sirènes des pompiers tentant désespérément d’endiguer l’incendie retentissant au loin. Il ne se rendait pas compte du tableau qu’il peignait, pauvre silhouette nue recroquevillée sous la pluie, ses cheveux noirs trempés encadrant un visage hébété. Il ne sentait que le vide béant qui avait remplacé son cœur. Oh, comme il priait pour se réveiller, suppliant tous ces héros de venir le sauver, lui aussi, afin qu’il puisse retrouver l’étreinte réconfortante des bras de sa mère. Rien d’autre ne saurait effacer l’enveloppe glacé de son abattement. Mais n’était-ce pas ce qu’il avait découvert aujourd’hui ? Nul être ne méritait le titre de héros. Nul ne possédait le pouvoir de le sauver. Ils n’étaient que des hommes jouant à Dieu, repus de la confiance aveugle d’êtres qu’ils considéraient comme inférieurs. Mais il leur montrerait la nature putride de ces héros, la dure réalité que ces êtres dans lesquels les humains croyaient avec tant de ferveur n’étaient que des hommes capables d’abandonner leurs bien-aimés à la souffrance et la mort.

« Hey petit, qu’est-ce que tu fiches sous la pluie sans habit ? » Ce fut la main posée sur son bras en accompagnement de cette voix qui le tira brusquement de son engourdissement. Le froid se rappela enfin à lui, et avec lui toute la tristesse qu’il avait essayé d’endiguer. Ses grands yeux verts se posèrent sur la silhouette accroupie devant lui, mais de nouvelles larmes lui embrouillaient trop la vue pour qu’il distingue les traits de l’inconnu. « Et, doucement petit, je ne te veux aucun mal. Pourquoi tu ne viendrais pas t’abriter un moment de la pluie chez moi hein ? Le temps que l’on trouve une solution. Où sont tes parents ? » De nouveaux sanglots le secouèrent, et sa voix se brisa avant qu’il ne puisse répondre. Il se contenta de secouer la tête, se recroquevillant un peu plus sur lui-même. Fut-ce l’image pitoyable qu’il offrait alors qui poussa son interlocuteur à prononcer ses prochaines paroles, ou bien avait-il déjà perçu ce dont il pouvait faire d’un garçon perdu ? Dorian ne le saura jamais. « Très bien, très bien, j’ai compris, calme-toi. Viens avec moi. » Ces mots poussèrent enfin l’enfant à prendre la parole, sa voix rendue roque par les pleurs résonnant pourtant dans le silence de la ruelle. « Est-ce que vous êtes un héros ? » Un ricanement lui répondit. « Certainement pas. » « Tant mieux ». L’inconnu le dévisagea avec plus d’attention, un sourire surpris étirant ses lèvres. « Quel étrange garçon. Comment t’appelles-tu ? » L’enfant cligna des yeux. Que répondre ? Dorian était mort, enterré sous les cendres de sa mère, brisé lorsque le masque avait englouti le père et laisser place au héros. Le vent glacial lui rendit sa voix. « Zéphyr. Je m’appelle Zéphyr. »

Prométhée. Prométhée, ou le bienfaiteur de l’humanité, celui qui apporta le feu aux hommes, leur apprit à survivre et réfléchir par eux-mêmes plutôt qu’à se soumettre en vain aux Dieux. Prométhée, celui qui fut condamné à rester enchaîné à une pierre pendant l’éternité, son foie dévoré chaque jour par un aigle. Savez-vous quelle fut l’erreur fatale de ce Titan ? A la fin, il fit la paix avec Zeus, et les Dieux continuèrent à régner sur les hommes. Zéphyr ne ferait pas la même erreur. Pendant toute sa jeunesse, passée auprès de l’homme qui l’avait recueilli la nuit qui bouleversa son existence, il attendit que les humains réalisent que la confiance qu’ils plaçaient dans les héros était bien mal placée. Il grandit entre les vols et la violence, confronté chaque jour à la vision d’hommes obligés de faire le mal pour survivre et pourtant punis par les héros, persuadé qu’un jour les héros seraient destitués de leur statut par des humains désenchantés. Il patientait dans l’ombre, prêt à mettre en pratique tous les enseignements que l’existence lui avait apporté quand la société se trouverait démunie et forcée d’agir par elle-même, enfin débarrassée de sa vermine… Mais jamais ce jour ne vint.

Ah, les héros. Ils n’étaient que le vernis et les paillettes cachant par leurs costumes bariolés la dure réalité de la vie. Ils faisaient croire aux hommes que sans eux ils ne pouvaient survivre, leur apportant l’espoir d’une société purgée de tout malheur. Mais ce n’était qu’un mensonge, un conte de fées. Qu’ils étaient beaux leurs grands discours sur la force intérieure de chacun, la bonté présente en chacun de nous. Qu’elles étaient belles leurs valeurs, leurs convictions ! Sans doute apportaient-ils l’espoir en montrant que le bien triomphait toujours du mal ! … Jusqu’à ce que l’on éteigne la télé et prenne conscience qu’au fond, rien n’avait changé. Il faudrait toujours se lever le lendemain matin, toujours affronter ses malheurs et son désespoir. Oh, ils se battaient ? Défendaient le monde contre les « vilains » ? Ces combats n’étaient qu’une triste parodie de la bataille que chaque être devait mener dans sa vie de tous les jours. Zéphyr lui ne se battait pas à l’aide de gracieux mouvements issus d’arts ancestraux, de pirouettes ou d’artifices. Non, il combattait avec brutalité, finalité, grâce à chaque mouvement appris lorsqu’un autre le lui avait infligé. Il se battait non pas au nom de l’humanité, mais pour obtenir de la nourriture pour un jour de plus, de l’argent pour se payer un loyer. Bien sûr les héros portaient un masque, mais savaient-ils vraiment ce qu’était se cacher, guetter dans l’ombre pour mieux frapper par l’arrière ? Evidemment que non. Prendre par surprise n’était certes pas aussi théâtral que faire une entrée en fanfare vêtu d’un slip coloré.

Aussi Zéphyr avait-il patiemment attendu que la pièce prenne fin, que le rideau s’abaisse, et qu’enfin les spectateurs émerveillés reprennent conscience de la réalité du monde qui les entourait, comme lui tant d’années auparavant. Mais la vie lui réservait une dure désillusion : les humains ne souhaitaient pas que la pièce prenne fin. Comme des moutons les hommes suivaient leur berger, ne voyant que leurs verts pâturages et ne prenant pas conscience qu’au bout seul l’abattoir les attendait.

Ce qui devait arriver arriva. La confrontation entre le gang de Zéphyr, de plus en plus réputé pour ses crimes, et la police, aussi aveugle que le reste de la population, était inévitable. Un cambriolage tourna mal, et tout recommença. Une fusillade, des cris, du sang... Et le corps de son mentor projeté en arrière par la force des balles perforant sa peau. La rage s’empara de nouveau de Zéphyr, plus violente qu’il ne l’avait connue depuis longtemps, enflammant tout sur son passage. Elle lui déchirait le cœur et l’esprit, ne laissant derrière elle que des bribes de folie désespérée. Nul héros ne le stopperait. Et c’est lorsqu’il vit les policiers prendre conscience de ce fait qu’il comprit son erreur. Il en aurait presque rit, si le dégoût que lui inspirait les humains ne lui avait pas donné envie de pleurer. Il ne pouvait attendre que les moutons cessent de suivre les bergers. Il devait changer leur trajectoire lui-même. Et aussi simplement que ça, alors que ses mains et son corps tout entier brûlaient, il prit sa décision. Il plongerait le monde dans le désespoir, le même que celui qui avait détruit sa santé mentale tant d’années auparavant. Il apporterait le chaos, détruirait l’ordre établi. Il offrirait le feu aux hommes, jusqu’à ce que les flammes ravagent tous les espoirs qu'ils posaient sur les héros. Ainsi naquit Prométhée.

"FLASH NEWS : Le fameux gang londonien terrorisant les rues de la ville et menant braquage sur braquage a été pris en flagrant délit par les forces de police. Leur chef James McAdams aurait été tué dans la fusillade qui s'ensuivit, ainsi que nombre de ses complices. Mais alors que les agents prenaient le dessus, un incendie s'est déclaré, faisant de nombreux morts et plusieurs blessés. Les policiers faisant partie de la force d'intervention ne semblent pas avoir survécu."


Vous êtes-vous déjà promené du côté de Midtown ? Même si la réponse est oui, le café Faust a probablement échappé à votre attention. Sa devanture ne brille pas de mille feux, sa vitrine est parfois salie par les ballons des enfants. Mais lorsque vous poussez sa porte d’entrée, vous êtes immédiatement happé par son atmosphère chaleureuse et intime, donnant envie de s’enfoncer dans un bon fauteuil moelleux au coin du feu. Les tables ne sont pas les plus chères du marché, et le cuir des sièges a vu des meilleurs jours, mais le tout est bien trop confortable pour regarder au détail. Ce n’est pas un paradis, mais c’est un lieu de répit, loin des superhéros, des pouvoirs et de conflits trop grands pour que les petits humains se sentent concernés. Ce café n’est pas parfait, mais il est concret. Enfin, la plupart du temps.

C’était un bel après-midi d’hiver à Gotham City. Le temps était froid mais le soleil brillait, et de nombreux clients s’étaient attablés au Faust’s café. Les rayons de soleil frappant les tables et les cafés chauds dans les mains de chacun auraient suffi à réchauffer n’importe qui. De toute façon, il faisait toujours chaud dans ce café… Les rires et les conversations pullulaient à l’intérieur, aussi nul ne prêtait attention à la conversation entre deux jeunes hommes. « Tu as entendu parler de l’incendie d’hier soir ? Encore un coup d’un supervilain… ». « Ouais, il paraît que c’est Prométhée qui a fait le coup. Un vrai malade celui-là ». En soit, il s’agissait d’une conversation tout à fait banal. Et si les mains du barista s’occupant de leur commande se resserrèrent légèrement sur sa machine en entendant ces mots, nul ne le remarqua. Qui prête attention au serveur ? « Un malade peut-être, mais il paraît qu’il a mis la pâté au héros qui voulait s’occuper de son cas ». « N’empêche… Je ne comprendrai jamais ces cinglés en culo… » « Vos cafés sont prêts messieurs. Merci et passez un agréable après-midi ». Les deux jeunes hommes sursautèrent à cette rude interruption, mais se contentèrent de remercier l’homme qui leur tendait leurs boissons. Leur aurait-on demandé de décrire le barista, sans doute auraient-ils bien en mal de parler de ses cheveux noirs ou de ses yeux verts. Qui ce genre de détail intéresserait-il ? Et pourtant, s’ils avaient su que le sujet de leur conversation était celui qui préparait leur café quotidien, sans doute n’auraient-ils pas bu avec tant d’empressement… « Aïe ! Mon café est brûlant ! » « Vraiment ? Le mien est parfait. »

Et ainsi un autre après-midi banal pour le Faust’s café se déroulait. Qui se douterait que le pyromane de Gotham city tenait un petit havre de paix pour gagner sa vie ? Même Zéphyr ne se serait jamais décrit comme le barista type. Il n’avait pas de diplôme, pas d’autres expériences que celles de la rue lorsqu’il était arrivé à Gotham. Mais il avait tracé son petit bonhomme de chemin, se faisant un nom aussi bien en tant que vilain que propriétaire de ce café. Tout le monde imaginait que les supervilains étaient des hommes et femmes classes, appartenant au monde de la nuit et du spectacle. Mais pas Prométhée. Il n’était qu’un homme un peu étrange, mangeant trop de sucreries, aux sautes d’humeur imprévisibles et doté d’une capacité de concentration inférieure à quelques minutes. Il n’était pas surdoué, ne possédait pas de dizaines de diplômes ou de propriétés de milliers d’hectares. Il n’avait que ce petit café, l’appartement au-dessus, et son cynisme à décaper… Il n’utilisait pas de jolies tournures de phrases pour s’exprimer, ne couvrait pas ses mots de miel et de flatteries. Son accent anglais suffisait à peine à atténuer la brutalité de certaines de ses paroles. Il ne cachait le moindre de ses sentiments derrière un masque d’indifférence. Au contraire, n’importe laquelle de ses connaissances vous décrirait Zéphyr comme l’homme le plus franc que vous puissiez trouver, exprimant chaque pensée lui passant par la tête au point d’en être totalement déroutant. Il pouvait partir au milieu d’une conversation si le cœur lui en disait, se baladait dans les parcs avec un ballon au bout d’un fil, et fourrait des sucettes dans la bouche de ses interlocuteurs trop bruyants. Parlez-lui du temps et il vous répondra que le train avait du retard. Etait-ce un marque d’une nouvelle sorte, sa propre manière de se jouer du monde qui l’entourait, ça, seul lui le savait. Vous pourriez sans doute lui poser la question mais… Avez-vous réellement envie de savoir ce qui se cache derrière son sourire en coin ?


_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac


Dernière édition par Zéphyr F. Davis le Dim 17 Fév - 17:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cause we see things that you need not see.
avatar
BAVARDAGES : 526
PSEUDO : Fearless. ▽
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 20/10/2012
SUPER-CELEBRITE : nikolina konstantinova dobreva ▽ nina dobrev.
SUPER-DEJANTE : catwoman. ▽
ALLIANCE : travaille toujours seule. ▽
SUPER-AGE : 25 ans.
EMPLOI/ETUDES : voleuse. ▽

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMar 12 Fév - 22:06

MY GOOOOOD TOM
il est si rare sur les forums quoi ! Puis bon choix et réserve moi un lien I love you

_________________

+ Too much light in this window, don't wake me up Only coffee no sugar, inside my cup If I wake and you're here still, give me a kiss I wasn't finished dreaming, about your lips So much life in the city, you won't believe Been awake for some days now, no time to sleep If your heart is a pillow, this love's the bed ● wood spoon sign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumped-up-kicks.forum-canada.com
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 39
PSEUDO : BOB
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 10/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tyler Posey
SUPER-AGE : 17 ans
EMPLOI/ETUDES : Lycéen

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMar 12 Fév - 22:32

Un pyroman nommé Zephyr. Je trouve ça tellement approprié que je risque d’être fan de ce que tu vas nous pondre jeune homme/femme ! Et Prométhée aussi est vraiment à propos et classe...
J'ai hâte d'en apprendre plus !

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We're the fearless.
avatar
BAVARDAGES : 301
PSEUDO : laora.
AGE : 30
HABITANT DEPUIS : 05/11/2012
SUPER-CELEBRITE : colton haynes
SUPER-AGE : 23 ans
EMPLOI/ETUDES : coursier en vélo

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 7:08

bienvenue I love you bon courage pour ta fiche

_________________


where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame. someone's bound to get burned but just because it burns. doesn't mean you're gonna die. funny how the heart can be deceiving. more than just a couple times, why do we fall in love so easy. even when it's not right.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babe-loves-to-dance-in-the-dark.tumblr.com/
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 7:24

Merci beaucoup tout le monde !
C'est vrai que Tom est rare, raison de plus pour le choisir ! Et bien sûr un lien avec catwoman sera un plaisir ! Entre supervilains il faut se serrer les coudes
Oooh, un fan ! Merci de tes compliments ! J'espère que la fiche sera à la hauteur de tes attentes ^^'
Et merci Zachary ! I love you

_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cause we see things that you need not see.
avatar
BAVARDAGES : 526
PSEUDO : Fearless. ▽
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 20/10/2012
SUPER-CELEBRITE : nikolina konstantinova dobreva ▽ nina dobrev.
SUPER-DEJANTE : catwoman. ▽
ALLIANCE : travaille toujours seule. ▽
SUPER-AGE : 25 ans.
EMPLOI/ETUDES : voleuse. ▽

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 10:53

Zéphyr F. Davis a écrit:
Merci beaucoup tout le monde !
C'est vrai que Tom est rare, raison de plus pour le choisir ! Et bien sûr un lien avec catwoman sera un plaisir ! Entre supervilains il faut se serrer les coudes
Oooh, un fan ! Merci de tes compliments ! J'espère que la fiche sera à la hauteur de tes attentes ^^'
Et merci Zachary ! I love you

Évidemment

_________________

+ Too much light in this window, don't wake me up Only coffee no sugar, inside my cup If I wake and you're here still, give me a kiss I wasn't finished dreaming, about your lips So much life in the city, you won't believe Been awake for some days now, no time to sleep If your heart is a pillow, this love's the bed ● wood spoon sign
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pumped-up-kicks.forum-canada.com
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 149
PSEUDO : Anat.
AGE : 28
HABITANT DEPUIS : 11/02/2013
SUPER-CELEBRITE : David Gandy.
SUPER-DEJANTE : Proteus (super-vilain).
ALLIANCE : Legion of Doom.
SUPER-AGE : 32 ans.
EMPLOI/ETUDES : Propriétaire d'un club de striptease ▲ Malfaiteur.

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 10:57

Un supervilain !! Faisons le mal !
Bienvenue parmi nous

_________________

'cause i may be bad but...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 71
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Andrew Garfield
ALLIANCE : THE OUTSIDERS *.*
SUPER-AGE : 23 yo.
EMPLOI/ETUDES : photographe et caméraman
MessageMer 13 Fév - 11:00

Bienvenu supervilain !! Very Happy
Ton pouvoir est trop top ! Ne le change pas Pressée de voir ton histoire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We're the fearless.
avatar
BAVARDAGES : 395
PSEUDO : Exotic
HABITANT DEPUIS : 25/10/2012
SUPER-CELEBRITE : Kristen Bell
SUPER-DEJANTE : Elektra
SUPER-AGE : 32 ans
EMPLOI/ETUDES : Danseuse, Héritière de Blackburn Cops

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 12:40

A. Briséis Everdeen a écrit:
MY GOOOOOD TOM
il est si rare sur les forums quoi ! Puis bon choix et réserve moi un lien I love you

Comment elle a trop raison
Bienvenue parmi nouuuuuus

_________________


SHE'S A WAR MACHINE
Don't stop, turn that up, take it higher, take this mother up, start a riot, there's a glitch inside my system, pushing through my whole existence, got me twisted, can't resist this. Something's flipping all my switches, take'em, breake'em, make'em feel it, mix it up and mess up with it. Pressure is riding me hard, killer dose right through my heart and there's no antidote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 104
PSEUDO : apple box.
AGE : 24
HABITANT DEPUIS : 09/02/2013
SUPER-CELEBRITE : freha beha erichsen *0*
SUPER-DEJANTE : nop.
ALLIANCE : uc.
SUPER-AGE : vingt-six ans.
EMPLOI/ETUDES : lieutenant de police

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 16:43

tooooom
Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fin de ta fiche I love you

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 17:58

Et bien encore merci tout le mooonde !
A tous les supervilains (et j'ai vu qu'il y en avait plein de nouveaux depuis que je me suis connectée ^^), faisons le maaaal !
Et je suis ravie de voir que Tom obtient l'approbation de tout le monde ! I love you
J'espère que la fiche vous plaira aussi (quand je l'aurai écrite ^^')

_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 69
PSEUDO : Freedom.thief
AGE : 22
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : blake ♥
SUPER-DEJANTE : Storm
SUPER-AGE : 24 ans
EMPLOI/ETUDES : Présentatrice météo.

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 19:04

welcome I love you

_________________


Bambi-Alexane Shaé
« J’irai envahir un pays voisin pour lui imposer mon opinion personnelle même s’il ne désire pas l’entendre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageMer 13 Fév - 20:56

Merciiii ! Mon personnage préféré des X-men

_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 21
AGE : 26
HABITANT DEPUIS : 13/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Barbara Palvin -
SUPER-DEJANTE : Super-vilain; pseudonyme : Selkis -
SUPER-AGE : 24 ans -
EMPLOI/ETUDES : Directrice de l'Agence Wheelans (mariage&conseil conjugal) ; vilaine nocturne qui vend ses méfaits -
MessageMer 13 Fév - 20:59

J'suis arrivée après toi, alors j'vais me contenter de te souhaiter bonne chance pour ta fiche, parce que.. gosh, j'aime le style
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 62
PSEUDO : Airmising
AGE : 28
HABITANT DEPUIS : 10/02/2013
SUPER-CELEBRITE : M. FOX
SUPER-DEJANTE : Wonderwoman
SUPER-AGE : 27 ans
EMPLOI/ETUDES : Avocate
MessageJeu 14 Fév - 11:19

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 184
PSEUDO : Feu Ardent
AGE : 22
HABITANT DEPUIS : 11/12/2012
SUPER-CELEBRITE : Nico Torterolla
SUPER-DEJANTE : Aucun. -> [ ]
ALLIANCE : Le gouvernement.
SUPER-AGE : 25 ans.
EMPLOI/ETUDES : Policier.

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageJeu 14 Fév - 14:32

Tooooom *0* Bienvenue et bon courage pour ta fiche, toi *0*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageJeu 14 Fév - 22:04

Glimmer > Merci beaucoup I love you Je dois avouer que j'ai moi-même beaucoup aimé ta fiche, et que ton personnage (vive les supervilaaaaiiiiins !) a l'air fascinant
En tout cas j'espère que la suite te plaira aussi, même si je suis malade u_u'.

Et merci aussi à Nathan et Victoria de l'accueil !

Sur ce, ma fiche est terminée ! Je relirai le dernier paragraphe demain, honte à moi. Là mon corps malade se rebelle... J'espère que tout conviendra quand même !

_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We're the fearless.
avatar
BAVARDAGES : 301
PSEUDO : laora.
AGE : 30
HABITANT DEPUIS : 05/11/2012
SUPER-CELEBRITE : colton haynes
SUPER-AGE : 23 ans
EMPLOI/ETUDES : coursier en vélo

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageDim 17 Fév - 17:12

You can be proud of you, little padawan
Félicitation, tu es validé(e) !
BIG NEWS , tu es validé(e) !
Malgré les embûches, les heures passés à réfléchir sur ton personnage, sur comment le façonner, les plusieurs "Bienvenue" horrible que tu as pu recevoir parce que les déjantés du slip présents t'ont fait littéralement peur, le combat incertain que tu as eu pour avoir ce personnage ou cet avatar, tu y es enfin arrivé ! Et oui, l'étape de la validation te pends au nez, quelle délectation pas vrai ?

Nous, on a trouvé ta fiche ultra : Désolé du retard Franchement j'adore ton écriture Ton histoire est très intéressante et très complète ! Very Happy

Et pour poursuivre dans la manoeuvre de devenir le pire criminel, le plus grand des superhéros ou le plus grand habitant ennuyant, nous te conseillons d'agir comme tel ! Déjà, un superhéro se doit d'avoir un repère à lui - oui un sdf superhéro, c'est du jamais vu !-, rendez-vous ici pour avoir un lit douillet. Ensuite, solitaire ou non, tu peux avoir envie de rejoindre une alliance, avoir des alliés ou être esclave. Pour se faire, une simple demande d'intégration est possible. Et pour plus d'amis, d'ennemis ou je ne sais quels liens farfelus, n'oublie pas d'aller poster ta fiche de lien et de topic.

Allez, tu commences à être invincible ! La plus grande étape maintenant c'est de S'AMUSER ! Petit déjantés du slip, on te retrouve soit dans la partie flood, soit sur la chatbox ou dans des RP ! Sur ce, à très vite...vers l'infinie et l'au-delà !

_________________


where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame. someone's bound to get burned but just because it burns. doesn't mean you're gonna die. funny how the heart can be deceiving. more than just a couple times, why do we fall in love so easy. even when it's not right.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babe-loves-to-dance-in-the-dark.tumblr.com/
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageDim 17 Fév - 17:15

Merci beaucoup ! Et t'en fais pas, maintenant c'est fait ^^

_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We're the fearless.
avatar
BAVARDAGES : 301
PSEUDO : laora.
AGE : 30
HABITANT DEPUIS : 05/11/2012
SUPER-CELEBRITE : colton haynes
SUPER-AGE : 23 ans
EMPLOI/ETUDES : coursier en vélo

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageDim 17 Fév - 17:21

Ouais mais là on a pas assuré et puis j'ai eu le net du week-end et c'était pas prévu Arrow

_________________


where there is desire, there is gonna be a flame. where there is a flame. someone's bound to get burned but just because it burns. doesn't mean you're gonna die. funny how the heart can be deceiving. more than just a couple times, why do we fall in love so easy. even when it's not right.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babe-loves-to-dance-in-the-dark.tumblr.com/
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 13
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Tom Hiddleston
SUPER-DEJANTE : Prométhée
SUPER-AGE : 32 ans

carnet d'adresse
good guy or bad ass:
MessageDim 17 Fév - 17:31

Ce sont des choses qui arrivent, y a pas de souci ^^. Et tu as toute ma compassion pour cette perte d'internet, ceci m'arrivant régulièrement.

_________________


❝PROMETHEE❞
The only people for me are the mad ones, the ones who are mad to live, mad to talk, mad to be saved...the ones who never yawn or say a commonplace thing, but burn, burn, burn, like fabulous yellow roman candles exploding like spiders across the stars – Jack Kerouac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲ PUMPED UP KICKS ::  :: Nous sommes ce que nous choississons d'être :: validées-