♏ When I being a pen in the neck, you love me ☍ Ft Glammer

▲ PUMPED UP KICKS ::  :: narrows :: le port
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 71
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Andrew Garfield
ALLIANCE : THE OUTSIDERS *.*
SUPER-AGE : 23 yo.
EMPLOI/ETUDES : photographe et caméraman
MessageJeu 14 Fév - 17:12



Selkis vs Phoenix


Ce soir là, Eli’ avait décidé de ne pas faire dans le petit bonnet. Il avait bien entendu des rumeurs sur le fait que des transactions étranges se passaient au port et que certains des plus riches hommes de la ville faisaient des affaires pas totalement nettes dans des rues de Narrow. Juste un petit peu curieux, il s’était parfaitement mis en tête qu’il devait passé voir ce qu’il se tramait et puis ça rentrait dans son rôle de héro, non ? Il fallait bien commencé par quelque chose ! Et ayant un peu la flemme de se faire dès à présent un ennemi juré, il avait décidé de s’en prendre à des petits ennemis qui ne lui prendraient pas 5 voir plus d’années de sa vie. En tout cas, c’est ce qu’il pensait.

Le costume de super héro, n’était vraiment pas la bonne idée pour aller trainer dans le repère des vilains, c’est pour cela qu’il s’habilla en incognito ! Enfin… En ce qu’il trouva sous sa main qui ne s’abimerait pas trop et ne le démasquerait pas. Il enfila donc un jean classique, un pull à capuche et une veste en cuir pour ensuite se diriger vers le port et les dangers de la ville. Comme d’habitude le temps était mauvais, il est fou de voir que dans la vérité (enfin chez nous quoi ^^) c’est comme dans les films, plus c’est dangereux ou ça va mal se passer et plus il pleut ! Genre quand y a le méchant qui arrive y a toujours un coup de tonnerre ! Et bah à Gotham vu qu’il y a toujours des méchants, bah il fait jamais beau !

La capuche sur la tête, le jeune homme ralenti le pas quand il entra dans « l’antre » des méchants. Il n’aimait pas réellement l’endroit, le danger l’attirait souvent mais à ce point là, cela révélait plutôt du suicide. Personne dehors, même pas un chat, jusqu’à ce qu’il aperçoive un homme plutôt bien habillé entre deux conteneurs. Il se dirigea vers lui, en rabattant bien sa capuche pour qu’on ne le reconnaisse pas… Avec le noir, ce n’était pas le plus dur à faire. L’homme avait l’air sournois mais stressé en même temps. « Bonjour, c’est… c’est vous ? ». Heureusement que l’homme ne pouvait pas voir le visage du garçon car la surprise était visible ! Il ne devait pas être extrêmement méchant non plus celui là, mais bien riche vu sa dégaine ! La seule solution pour qu’il ne panique pas plus et pour en savoir plus était de jouer le jeu. La personne du rendez vous devait être en retard ou il était bien en avance parce que vu l’humidité dans ses cheveux, il était là depuis un bon petit moment. « Oui, alors c’est pour quoi ? ». « C’est fou, tout le monde dit que vous êtes une femme ! ». Gab roula les yeux, ce n’était pas possible ! Pas CE genre de mission. Non… surement pas dans cet endroit. Il fallait être méchant et sec ! Ce n’était pas son fort mais bon ! « Bien non, vous le voyez bien ! » « Alors voilà les 20 000 d’avance et la photo de la personne, si possible dans les 2 prochaines semaines, ce serait parfait. ». Au mon dieu ! Mais de quoi parlait il ! « Ce sera fait. Au revoir. » « Je vous recontacte pour les 20 000 restant une fois que c’est fait. Merci, au revoir. ». Puis l’homme parti en courant sous le regard amusé et intrigué d’Eli. Mais non d’une pipe, qui était ce gars, et que voulait il dire ? L’esprit de Phoenix parti complètement dans ses pensées pour découvrir quelque chose quand un tout petit bruit se fit entendre derrière lui, il se crispa et mit ses sens en alerte en remettant bien bas sa capuche. Ça pouvait être n’importe qui et il allait peut être devoir se faire passer pour n’importe qui aussi…




code by rainbow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 21
AGE : 26
HABITANT DEPUIS : 13/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Barbara Palvin -
SUPER-DEJANTE : Super-vilain; pseudonyme : Selkis -
SUPER-AGE : 24 ans -
EMPLOI/ETUDES : Directrice de l'Agence Wheelans (mariage&conseil conjugal) ; vilaine nocturne qui vend ses méfaits -
MessageJeu 14 Fév - 18:20

Un rendez-vous. Un coup de téléphone quelques heures plus tôt. En enfilant ton costume, tu prends soin d’en vérifier l’état. Intact. Le cuir luit légèrement à la lumière d’une lune qui se lève à peine, révélant l’or sous la noirceur. Tu refermes habilement la fermeture et sent la combinaison coller parfaitement à ton corps, moulant parfaitement tes formes généreuses. Un peu au dessus de ta poitrine est ancré le scorpion auquel tu tiens tant, fait d’argent, et sur ton visage tu places le loup délicat. Ne s’échappent alors de cette tenue cirquesque que tes yeux d’azur presque trop purs. Pas de gants mais des manches évasées, car tu ne pouvais te permettre l’accessoire couvrant ton épiderme, au risque d’annuler ou diminuer tes facultés. Enfin vinrent les bottines compensées, et tu étais prête pour une nuit d’affaires.

Trajet calme et acrobatique après être passée par la fenêtre. Tu ne voulais pas que l’on puisse faire le lien entre ton appartement, l’Agence et Selkis, au risque que l’on remonte directement jusqu’à ton activité civile… et Glimmer était réputée bien trop glacée pour correspondre à l’image sombre du Scorpion dont on ignorait encore tout dans les hautes sphères. Tout, si ce n’était son côté redoutablement venimeux. Tu riais lorsque les informations s’amusaient à faire des portraits robots masculins ou à spéculer qu’il s’agisse d’un nouveau tour de cette chère Poison Ivy.

C’est ainsi que tu tombais gracieusement sur le sol dur de la ruelle, derrière la silhouette encapuchonnée. Venue de nulle part, comme à ton habitude. Accroupie, tu te redresses calmement et toise la si jeune créature. Tu n’as pas franchement ce genre de clients dans ta liste et tu t’étonnes de cette silhouette qui semble bien juvénile, malgré le fait que tu ne puisses pas voir son visage. « Derrière. » souffle ta voix presque trop douce pour qu’on l’imagine dissimulée derrière un masque. Pourtant, c’est le cas. Et si ta diction claire et ton attitude digne trahissent une certaine arrogance, un milieu très largement aisé, ton regard reste empreint d’une sérieux à glacer le sang. « Je vous imaginais plus costard-cravate plutôt que… jean. »

Tu te trompais rarement sur l’image de tes clients. Tu n’exigeais aucune photo, mais une façon d’écrire ou de s’exprimer au téléphone savait parfaitement indiquer les milieux d’origine. Tu étais bien placée pour en avoir conscience. Lentement, tu tends ta main nue, seulement ornée d’un vernis gris métallisé. « Enveloppe. » Claire, concise, professionnelle. Avec une apparence inoffensive qui t’avait joué bien des mauvais tours avant que tu ne finisses par te faire respecter. Une femme pouvait faire le poids face à un homme, c’est une chose que l’on apprenait vite auprès de Selkis.

« Quelle est la cible ? Et que désirez-vous ? » Tu n’y allais pas par quatre chemins. En même temps, tu n’avais pas de minutes à perdre en bavardages inutiles. D’autres ordres n’attendaient que ton arrivée, et de jolies sommes également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 71
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Andrew Garfield
ALLIANCE : THE OUTSIDERS *.*
SUPER-AGE : 23 yo.
EMPLOI/ETUDES : photographe et caméraman
MessageJeu 14 Fév - 20:08



Selkis vs Phoenix


« Derrière. » La voix angélique derrière lui, le surpris et le fit se détendre, il gardait tout de même une certaine méfiance envers la personne qui se trouvait derrière lui. Il savait que vu l’argent qu’on lui donnait et qu’on y ajoutait une photo, elle n’était surement pas là pour faire du charme à ses clients mais bien pour faire du mal. Elle devait être une sorte de tueuse en série, dans sa tête Eli’ fut déçu, vu sa voix elle n’avait pas l’air si effrayante mais vu tout ce qu’il avait vu, il savait que trop bien que les apparences sont extrêmement trompeuses, comme il avait pu le voir avec Briseis qui était la plus réputée des voleuses de la ville et qui avait été son mentor. Il se maudit d’avoir choisit le camps contre les jolies demoiselles et se tourna.

« Je vous imaginais plus costard-cravate plutôt que… jean. ». Le sourire du jeune homme se fit peut être apercevoir mais il le ravala assez rapidement. Elle ne devait pas du tout être du même milieu que lui, encore une fille à papa qui faisait un caprice en faisant la méchante et en arrondissant les fins de mois déjà bien arrondies. Il fallait donc prendre un air sérieux, ce qu’il n’avait que rarement mais il réussit à se contenir au moins un petit moment. En levant les bras mais sans trop montrer son visage, il lança avec un ton plutôt ironique : « Je ne voulais pas me faire agresser, ce n’est pas comme si le lieu était tranquille. ». Enfoncer les portes directement, ce n’était peut être pas la meilleure solution qui pouvait être faites, mais il voulait découvrir ce personnage qu’il ne connaissait pas encore. Son déguisement ne lui disait rien, il était noir et dans la pénombre de l’endroit il avait du mal à la distinguer parfaitement, il voyait surtout un scorpion en argent qui ne lui présageait rien de bon. Il regrettait un peu de ne pas avoir la super vision de superman, mais il ferait sans…

« Enveloppe. ». La vache ! Ce n’est pas la commodité qui tuera les vilains en tout cas ! La sècheresse de son ton, faisait presque froid dans le dos. Le jeune héro regarda l’enveloppe que l’homme lui avait donnée directement sans aucune question quelques minutes plus tôt. « Hey ! Doucement. Je voudrais d’abord savoir comment vous allez procéder ? Vous devez vous doutez que je ne suis pas vraiment habitué à ce genre de ‘transaction’ mais je veux tout de même savoir réellement ce que je fais de mon argent. ». Bah en vérité, l’homme ne serait jamais où est réellement passé son argent, et puis ce n’était pas totalement du vol, il lui avait donné ! Et puis, il ne voulait pas que la personne sur cette photo meurt ou quoi que soit d’autre, il fallait la protéger. Sa capuche couvrant toujours le haut de son visage, il laissa tout de même entrevoir un sourire un peu fier. Il avait l’habitude des mondains, après quelques boulots chez eux à prendre des photos de personnes fausses et pourries complètement par l’argent, il connaissait certaines manières mais pas toute encore.

La demoiselle avait l’air sûre d’elle, en même temps, avec ce genre de métier, il fallait bien. Dans un environnement assez masculin, il était facile de voir de plus en plus de femmes dans l’univers des gentils/méchants, surement depuis l’arrivée de miss WonderWoman qui avait du leur faire monter des valeurs en tête, mais à vrai dire, Eli’ n’était pas vraiment contre cela, à part pour une chose : il n’aimait pas du tout taper sur les femmes, sauf Storm, elle était une exception à sa règle. « Quelle est la cible ? Et que désirez-vous ? ». Au mon dieu ! Heureusement que ce n’était pas lui sur cette photo ! Le cœur de cette jeune fille avait du être bien entacher pour qu’elle puisse être aussi froide, dommage. Le pire dans tout cela pour Eli’ c’était les yeux de la personne en face de lui. Des yeux d’un bleu totalement pur et magnifique mais avec une certaine dureté dans leur douceur, une torture pour tout homme normalement constitué ! « Cela dépend de ce que vous me proposez. Pourrais-je assister ? ». Ses paroles le dégoutèrent au moment où il les sortis. Assister ! Il était devenu complètement fou ! Seulement il ne pouvait plus faire marche arrière, il lui fallait des infos et sa curiosité maladive l’enfoncer dans quelque chose qu’il n’aurait peut être absolument pas voulu voir.





code by rainbow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 21
AGE : 26
HABITANT DEPUIS : 13/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Barbara Palvin -
SUPER-DEJANTE : Super-vilain; pseudonyme : Selkis -
SUPER-AGE : 24 ans -
EMPLOI/ETUDES : Directrice de l'Agence Wheelans (mariage&conseil conjugal) ; vilaine nocturne qui vend ses méfaits -
MessageVen 15 Fév - 15:37

« Je ne voulais pas me faire agresser, ce n’est pas comme si le lieu était tranquille. » Raison valable. Tu acquiesces d’un signe de tête, sans un mot de plus, et attend la suite, la main tendue vers l’enveloppe que tu as demandé. « Hey ! Doucement. Je voudrais d’abord savoir comment vous allez procéder ? Vous devez vous doutez que je ne suis pas vraiment habitué à ce genre de ‘transaction’ mais je veux tout de même savoir réellement ce que je fais de mon argent. ». Tu fronces les sourcils. Anguille sous roches. L’un de tes bras retombe le long de ton corps tandis que tu places l’autre main au niveau de ta hanche, détaillant ce client hors normes avec attention. « On ne m’appelle pas sans savoir ce que je fais. » Logique implacable, mais tu avais raison, nul ne viendrait demander les services d’un scorpion réputé mortel pour ne faire que discuter, ou se renseigner. C’était déjà trop tard, pour les renseignements, et tu pouvais fortement t’agacer d’un comportement aussi puéril. « Cela dépend de ce que vous me proposez. Pourrais-je assister ? » Tu hausses un sourcil sous le masque et un rire fluide, cristallin, s’échappe d’entre tes lèvres, incontrôlable, avant que tu ne reprennes ton sérieux de façon soudaine. « Vous plaisantez ? Mes conditions sont claires, j’agis, je donne les résultats escomptés, mais je ne révèle aucun de mes secrets. »

Une minute de silence s’impose durant laquelle tu remets l’une de tes mèches rebelles derrière ton oreille. « Vous n’êtes pas mon client. Vous n’êtes pas même capable de faire de mal à une mouche innocente, avouez. Alors que voulez-vous ? Parce que je n’ai pas de temps à perdre. » Tu te décales en soupirant, allant te poser contre le mur le plus proche dans une démarche gracieuses s’imposant comme seconde nature chez toi. Attitude de gymnaste, presque féline sans être provocante, bien que chaque courbe se trouve soulignée par ton costume. Confortablement appuyée, tu l’observes de nouveau, te mordant légèrement la lèvre inférieure avant de reprendre. « Gardez l’argent, ça m’est égal. En revanche j’exige de connaître vos motivations. Vous êtes quoi ? Un super-héros ? Un pauvre flic qui cherche à coffrer les malfrats ? »

Encore une fois, tu te montrais calme, mais autoritaire. Foutre en l’air ta soirée venait d’être son premier exploit, et le dernier pourrait être de te faire sortir de tes gongs. Contrairement à bien des « supervilains » comme l’on vous qualifiait, tu n’étais pas du genre à faire du mal pour un rien, à prendre le premier venu pour cible. Tu n’étais pas foncièrement mauvaise, mais tu n’avais pas appris à aimer, pas plus qu’à aider gratuitement. Rien n’était jamais gratuit depuis ton enfance, ainsi ne faisais-tu pas de cadeaux. Mais rien ne t’empêchait de faire le bien, si cela s’avérait dans ton intérêt. Pire encore, si tu y trouvais un quelconque gain, d’argent ou de protection, d’information même, tu pouvais aller jusqu’au bout sans pitié pour ceux que tu pourrais considérer habituellement comme des alliés. Libre car sans attaches, ni relationnelles, ni morales. « Attention, le moindre geste à mon encontre et je vous laisserai sur le trottoir à agoniser des heures durant jusqu’au dernier souffle. » Sérieuse, en plus. Mieux valait prévenir que guérir, comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Good morning Gotham City, walk in shadow, move in silence.
avatar
BAVARDAGES : 71
AGE : 25
HABITANT DEPUIS : 12/02/2013
SUPER-CELEBRITE : Andrew Garfield
ALLIANCE : THE OUTSIDERS *.*
SUPER-AGE : 23 yo.
EMPLOI/ETUDES : photographe et caméraman
MessageDim 17 Fév - 19:01



Selkis vs Phoenix


Elle était différente, Gabriel le sentait et il n’arrivait pas à savoir si c’était en bien ou en mal. Cette jeune femme (parce que oui elle semblait jeune, pas aussi ‘vieille’ que WW, Catwoman ou d’autres héros/vilains de la génération Superman) l’intriguait. Son costume, ses manières d’être, son ton franc mais pas agressif même si assez autoritaire, elle n’avait pas l’air… folle, contrairement au bon trois quart des super vilains. Il était heureux de lui avoir fait échouer un contrat, mais il voulait en savoir plus et peut être qu’il arriverait à la convaincre de ne pas faire le mal… Sinon, il devrait l’empêcher de nuire… *Ce serait dommage…* Les gestes gracieux de la demoiselle le ramenèrent à la réalité. Elle avait baissé le bras et avait presque l’air intriguée à son tour. Ah ! Il n’était pas le seul à ne pas comprendre toute la situation !

« On ne m’appel pas sans savoir ce que je fais. » Elle marquait surement un point. Il ne savait absolument pas qui elle était donc comment se sortir de cette passe assez délicate ? Il hocha la tête à la remarque de la personne en face de lui. Elle n’était pas forcément la personne la plus aimable qu’il croisait dans la journée. « Vous plaisantez ? Mes conditions sont claires, j’agis, je donne les résultats escomptés, mais je ne révèle aucun de mes secrets. » . Oups ! Il l’avait peut être mise en colère. Mais c’est vrai qu’il aimait bien voir ce qu’il demandait qu’on fasse, bon après tout dépend de la tâche, là il se doutait que ce n’était pas forcément le plus divertissant à voir. Le silence s’installa pendant une petite minute. Il était près à prendre la parole quand la demoiselle s’imposa.

« Vous n’êtes pas mon client. Vous n’êtes pas même capable de faire de mal à une mouche innocente, avouez. Alors que voulez-vous ? Parce que je n’ai pas de temps à perdre. ». Pas de mal à une mouche ? Pour qui elle le prenait ! Non mais oh. « Je suis totalement sérieux, je veux savoir où va mon fric, je ne souhaite pas vous donnez mes 20 000 et que vous fassiez la malle avec non plus ! Je suis peut être novice mais j’ai mes propres motivations. » Elle s’éloigne quelque peu alors que lui se rapproche pour montrer tout de même qu’il est sur de lui. Le fait n’avoir rien sur le visage le gênait, comment ferait il si elle voyait son visage ? Il devrait se faire passer pour qui ? Son idée de venir ici sans personne et surtout sans costume n’avait pas été sa meilleure idée, il n’aimait pas taper sur les filles, c’était l’un de ses plus fort points faible mais il devrait faire avec. Appuyée sur le mur, elle se mordit la lèvre, le jeune orphelin roula des yeux, il détestait les méchantes, surtout quand elles étaient jolies !

« Gardez l’argent, ça m’est égal. En revanche j’exige de connaître vos motivations. Vous êtes quoi ? Un super-héros ? Un pauvre flic qui cherche à coffrer les malfrats ? ». Le sourire du garçon se fit voir cette fois-ci et il se fichait un peu qu’elle le voit. Elle ne voulait pas de l’argent ? « Sinon, je vous donne l’argent, je garde le silence mais vous répondez à mes questions, ça peut être pas mal comme arrangement aussi non ? ». Fichtre, de toute façon il était quasi découvert, autant jouer au moins intelligent, elle le prendrait pour un faible et peut être qu’il en découvrirait plus sur elle, ses clients et ses méthodes. Déjà il était impressionnant de voir son calme, elle avait l’air plutôt sereine même si on pouvait voir dans ses yeux qu’elle n’appréciait pas forcément la tournure de la scène, comme lui à certains moments d’ailleurs. Il avança d’un pas lent vers elle. Elle ne pouvait plus reculer ainsi il avait l’avantage de l’espace, il restait tout de même à une distance raisonnable, le scorpion sur son costume le perturbant encore un peu.

« Attention, le moindre geste à mon encontre et je vous laisserai sur le trottoir à agoniser des heures durant jusqu’au dernier souffle. » Décidément elle n’était peut être pas si paisible que ça. Son ton était sec et réglait mais elle était réellement sur la défensive. Le jeune homme montra les deux mains comme si elle allait l’arrêter. Il avait souvent fait ce geste à la suite d’arrestation juste avant de se faire la malle devant la police grâce à sa super vitesse. Parfois il était avantageux de paraître inoffensif alors que nous ne le sommes pas. « Je ne vous ferez pas de mal, je n’en vois pas l’intérêt et je n’aime pas frapper les femmes. » Son sourire s’élargit et souleva les épaules pour montrer qu’il était pas très malin, il était peut être trop proche d’elle, uniquement ses yeux devaient être couvert par une ombre, le reste de son visage étant visible. « C’est tout de même assez violent. Comment pourriez vous me faire ça ? Vous n’avez pas d’arme il me semble, enfin sauf si vous arrivez parfaitement à les cacher sur une tenue moulant aussi bien vos formes… ». Ok, peut être un peu trop loin là…






code by rainbow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲ PUMPED UP KICKS ::  :: narrows :: le port-